Bonjour à toutes et à tous sur Books & Dreams !
Close
booksanddreams@gmx.com
La petite reine de Kaboul de Patrick Communal & Masomah Ali Zada

La petite reine de Kaboul est un récit biographique tirée de la vie de Masomah Ali Zada, écrit par Patrick communal & Masomah Ali Zada et publié aux éditions de l’atelier le 28/06/2018.

Disclamer : Même si j’ai reçu ce livre gratuitement en échange d’un avis pour le site Babélio (opération masse critique), je tiens à signaler que mon avis est toujours sincère et le plus objectif possible.

Je remercie donc Babélio (via son opération Masse critique) et les Éditions de l’atelier qui m’ont permis de découvrir cet incroyable récit de vie.

La petite reine de Kaboul raconte l’histoire d’une jeune fille Afghane, presque comme les autres, qui va se passionner pour le vélo à un tel point qu’elle va intégrer l’équipe nationale féminine de cyclisme d’Afghanistan.

Or en Afghanistan, et même si son père l’encourage dans sa passion, faire du vélo « en public » est interdit pour les femmes. Mais Masomah ne se laisse pas impressionner : sa bicyclette, c’est sa liberté.

Le soir, à la lueur des phares des voitures, elle s’entraîne avec son équipe, pédale sous les insultes et les menaces de mort, remporte toutes les courses qu’elle dispute et devient bientôt un symbole. Le danger s’accroît.

À six mille kilomètres de là, à Orléans, Patrick, un ancien avocat passionné de vélo, entend l’appel de la jeune cycliste répercuté sur les réseaux sociaux. Au prix d’une bataille administrative de tous les instants, le juriste et Masomah vont franchir les multiples obstacles qui empêchent la jeune femme, sa sœur cadette, ses trois frères et leurs parents d’obtenir l’asile en France…

J’ai passé un très bon moment avec ce livre et ce pour plusieurs raisons. Mis à part le récit de vie qui m’a beaucoup touchée, j’ai bien aimé le fait que Patrick Communal prenne le temp de nous expliquer les spécificités de la situation géopolitique en Afghanistan.

Malgré des longueurs et des disgressions, qui je pensent viennent du fait que l’auteur est un ancien avocat, j’ai trouvé que sa plume était fluide et qu’elle accompagnait bien le récit sans jamais le masquer.

En bref, ce récit ne raconte pas seulement le combat pour la liberté et le courage qu’ont dû faire preuve Masomah et sa famille, mais aussi et surtout, une formidable preuve que le courage, la détermination et l’entraide entre les gens peuvent surmonter tous les obstacles.

Je recommande à 1000 % ce roman porteur d’espoir, qui pourrait à terme nous libérer de nos peurs et nous faire retrouver un peu d’humanité !
Je mets donc à ce livre 4.5/5.

NB : Le combat de Masomah et de ses coéquipières de l’équipe de cyclisme d’Afghanistan a été révélé au public par le reportage de Katia Clarens « Les Petites Reines de Kaboul » diffusé en février 2016 par Arte.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués.