Bonjour à toutes et à tous sur Books & Dreams !
Close
booksanddreams@gmx.com
Bilan Autumn Pumkin Challenge 2017

Bonjour à toutes et à tous,

J’ai moi aussi succombé au très sympathique Autum Pumpkin Challenge, ce challenge aux couleurs de l’automne conçu et lancé par Guimause de la chaîne youtube Le terrier de Guimause.
(Voir la vidéo pour plus d’informations sur le challenge)

  • L’automne frissonnant

Hurlons dans les bois

Il fallait un livre qui fasse frissonner … J’ai donc lu Paranoïa de Melissa Bellevigne
Avis en demi-teinte. Le résumé ainsi que la communication autour du livre nous « promettaient » un ambitieux mélange de thriller/surnaturel/romance qui n’a pour m’a part pas fonctionné.
Pourtant même si le style de l’autrice est un peu trop épuré pour moi le niveau est bon pour un premier roman.
Les personnages ne sont pas trop mal même si je n’ai toujours pas compris à quoi servait le personnage de Lisa. Je l’ai trouvé très énervante et égocentrique. Et à part « écouter » Judith et se plaindre de sa vie elle n’a pas fait grand-chose !
L’aspect fantastique de l’histoire est un peu mieux construit et original que le reste du roman. Mais il manque de consistance et de précisions. Le fait de ne pas savoir pourquoi Aedwin peut se matérialiser à des moments et ne peut pas à d’autre, m’a rendu perplexe. C’est vrai un coup ils peuvent se toucher et l’autre coup non…
Concernant l’aspect Psychologique du roman, l’autrice tente maladroitement de nous dresser l’histoire d’une paranoïaque mais le sujet ne m’a pas paru maîtrisé.
Je trouve dommage que l’autrice se soit contentée de balancer quelques termes un peu techniques pour donner le change et n’aie pas fait de recherches plus poussées sur la psychiatrie.
Pour conclure, il y avait de bonnes idées de départ, une écriture sympathique mais l’histoire est minée par l’absence de recherches pour la partie psychologique du roman, un manque de profondeur et de réalisme.

La crypte des morts-vivants♠
Il fallait un livre avec des créatures, peu importe lesquelles … J’ai lu Sorcières associées de Alex Evans.
On va suivre les aventures de deux sorcières appelées Tanit et Padmé, qui travaillent ensemble tout en étant très différentes.
Nous sommes dans un univers particulier où la magie a réapparu des siècles auparavant au point d’être devenue commune. La magie est appelée communément le pouvoir. C’est à peu près tout ce que l’on sait sur l’univers.

Rien n’est vraiment détaillé, l’autrice donne des noms de choses et d’autres, au détour d’une phrase, mais sans jamais rien expliquer de plus. Dommage !
On a l’impression que tout est survolé, que l’autrice a eu des idées mais n’a pas poussé plus loin dans sa réflexion. L’univers aurait mérité d’être un peu plus creusé et détaillé pour devenir intéressant et original.

Les deux personnages principaux sont féminins, ce qui est un bon point et assez rare pour être souligné. Le récit est raconté à tour de rôle. Au début, on arrive assez bien à les différencier mais au fur et à mesure du roman, seul le nom du personnage au début du chapitre vient nous éclairer.
Les personnages secondaires sont à peine ébauchés, juste effleurés.
Quant aux enquêtes menées par les héroïnes elles sont un peu simplistes, elles tournent autour de deux thèmes assez communs : les zombies et les vampires et les rebondissements sont trop prévisibles
Par contre, le vampire est différent de ce qu’on a l’habitude de voir et c’est très appréciable. Ici, c’est une créature démoniaque qui ne vit pas dans notre monde mais qui peut être invoquées et posséder un corps.
En bref, Sorcières associées est une lecture qui se lit facilement et rapidement (trop peut-être) mais qui manque cruellement de fond et de consistance. Et c’est d’autant plus dommage car il y avait beaucoup de potentiel !

  • L’automne douceur de vivre

Creepy, spooky, Halloween
Il fallait lire un conte sombre, fantastique, pour de petits frissons. J’ai lu une réécriture de Blanche neige, Ronces blanches et roses rouges de Laetitia Arnould
J’ai passé un bon moment avec ce livre mais sans plus. Il s’agit d’un conte moderne qui remplit bien son contrat de réécriture de conte de fées. Histoire sympathique mais sans surprise. On devine aisément la fin …

Fall in Love
Il fallait lire une romance, un livre doudou. J’ai lu Follement, le tome 1 de la Saga Lucy Valentine de Heather Webber
J’ai passé un bon moment avec ce roman même si je n’ai pas été ébloui par cette petite romance…
Je recommande pour l’association originale de la romance et du paranormal. A lire, installé dans un fauteuil bien moelleux, avec un bon chocolat chaud !

  • L’automne enchanteur

Légendes d’ici et d’ailleurs
Il fallait lire quelque chose qui touchait aux légendes, et j’ai choisis 2 petits livres : Contes et légendes des animaux magiques de Bassez Lindecher Montebello et Contes et légendes du pays d’Irlande de Charles.M.Garnier.
J’ai passé un bon moment en compagnie de ces deux Contes originaux et dépaysants.
Chaque culture à ses particularités : les contes d’Irlande nous entraînent dans les légendes celtes et gaéliques tandis que ceux consacrés aux animaux magiques nous propulse vers un monde où les animaux sont maitres de leur destin.

Féérique, Citrouille, Bibbidi-Bobbidi-Boo
Il fallait lire soit un conte féérique, soit quelque chose touchant au nature-writting. J’ai choisi de lire Cinder le tome 1 de la célèbre saga des Chronique Lunaires de Marissa Meyer.
J’ai passé un excellent moment avec ce livre et je ne m’attendais pas à l’apprécier autant !
D’habitude, les réécritures de conte ce n’est pas vraiment mon truc mais cette version futuriste du conte de Perrault m’a beaucoup plu.
Ici, la terre a connu une 4ème guerre mondiale et doit maintenant compter avec une pandémie qui fait des ravages ainsi qu’avec de mystérieux et dangereux habitants lunaires.
Le plus étonnant c’est que l’on rencontre quasiment les mêmes personnages que dans « Cendrillon » et en même temps je n’ai pas eu l’impression de lire un conte mais plus une dystopie.
Cinder est mi-humaine, mi-cyborg. Elle est une mécanicienne habile, futée et courageuse contrairement au personnage de cendrillon qui est brin mièvre en comparaison.
J’ai beaucoup apprécié le personnage du prince. Leur attirance mutuelle est immédiate. Les sentiments qu’ils semblent éprouver l’un pour l’autre se construisent avec discrétion et beaucoup d’humour.
En bref j’ai littéralement adoré cette réécriture que je recommande à 1000% !

Et vous, où en êtes-vous dans vos lectures ? Si vous avez déjà lu un des titres présents dans ma PAL, n’hésitez pas à venir en discuter. Je suis toujours partante pour ce genre de partage

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués.